Éditions courtes et longues
Aucun bien dans le panier
DÉCOUVREZ L’HISTOIRE ET LES AUTEURS DE LA MAISON !!!

Si vous souhaitez en savoir plus sur les Éditions courtes et longues, téléchargez le dossier de presse réalisé pour les 10 ans de la maison !

NOUVEAU CATALOGUE ! ///////////////////////////

Vous pouvez télécharger ici la plaquette pédagogique pour utiliser en classe « Créer avec… » et « Toutes mes histoires de l’art ». En partenariat avec les libraires.

La Bilbliothèque récréative

Marcel Proust, Betty Bone, La Madeleine de Proust, (7 mars 2012)

La madeleine, c’est de la dynamite !

Lire Proust ressemble à la fois à une expérience littéraire inoubliable mais aussi, il faut bien l’avouer, à un labeur parfois fastidieux. Il y a quelques années, l’adaptation en bandes-dessinées de Stéphane Heuet chez Delcourt permettait de s’immerger dans son oeuvre d’une manière plus légère.

Dans cet album des Éditions courtes et longues, Betty Bone a choisi d’interpréter trois épisodes emblématiques d’À la recherche du temps perdu liés à l’enfance de l’auteur - la madeleine, le coucher, la rencontre avec Gilberte - issus de la première partie Du côté de chez Swann (1913). Le plus réussi me semble sa mise en images de la fameuse dégustation de la madeleine où elle arrive à littéralement faire ressentir les sensations proustiennes. Marcel en a la moustache ébouriffée de plaisir, tout son corps semble dynamité, se dissolvant en molécules, ses papilles téléportées vers le passé et ses réminiscences enfouies. Une expérience biologique et psychologique intense, carrément décoiffante (adieu brushing !). Betty Bone fait preuve ici d’une belle audace car ce mythique passage du gâteau trempé dans la tasse de thé, et l’œuvre de Proust en général, s’avèrent généralement traités de manière on ne peut plus classique, voire très sage, avec ombrelles en dentelles et décor raffiné idoine. Son interprétation de l’épisode Gilberte propose également quelques très jolis moments, d’une profondeur subtile. Aplats de couleur lumineux, déstructuration/restructuration du dessin, travail sur la typographie qui donne du relief au texte, effets de zoom, changements de points de vue, l’illustratrice montre l’étendue de sa palette artistique dans cet exercice de style vraiment réussi.

Je recommande très chaudement ce livre qui peut permettre d’initier en douceur un lectorat de grands enfants, d’ados et d’adultes à cet auteur pas très grand public mais vraiment indispensable. Quant aux adorateurs de Proust (j’en connais), ils devraient se laisser séduire par cette lecture moderne et personnelle de Betty Bone.

Lire l’article en ligne...

© ÉDITIONS COURTES & LONGUES   |   Contact   |   Points de vente   |   Conditions générales de vente
Site réalisé par Mosquito et Paris-Beyrouth, Horaires cinémas, Lebanese fashion.