Éditions courtes et longues
Aucun bien dans le panier
DÉCOUVREZ L’HISTOIRE ET LES AUTEURS DE LA MAISON !!!

Si vous souhaitez en savoir plus sur les Éditions courtes et longues, téléchargez le dossier de presse réalisé pour les 10 ans de la maison !

NOUVEAU CATALOGUE ! ///////////////////////////

Vous pouvez télécharger ici la plaquette pédagogique pour utiliser en classe « Créer avec… » et « Toutes mes histoires de l’art ». En partenariat avec les libraires.

Échappées

Marcel Proust / Betty Bone, La Madeleine de Proust (2 juin 2011)

Proust, La recherche du temps perdu, la Madeleine, je connais un peu, comme tout le monde ou presque ! Mes études de lettres m’ont incitée à lire de nombreux classiques mais celui-ci, non ! Trop poussiéreux, trop ennuyeux, trop long : voilà l’image -très subjective et sans doute fausse, j’en conviens- que je me fais de cette œuvre majeure de la littérature française. L’album de Betty Bone dont je vais vous parler aujourd’hui me ferait presque regretter de ne l’avoir jamais lu. Je vais peut être finir par changer d’avis, qui sait ?
La collection "Petit Livre / Grand Texte" des Éditions courtes et longues a pour objectif de faire découvrir aux jeunes lecteurs des grandes œuvres en les rendant accessibles grâce à des versions abrégées -mais fidèles aux textes d’origine- et à des illustrations contemporaines. Un pari audacieux et réussi avec La Madeleine de Proust.
Les illustrations de Betty Bone donnent une tonalité très moderne aux trois extraits de Du côté de chez Swann, le premier tome de La recherche du temps perdu.
Dans La Madeleine, on a l’impression d’être dans la tête du narrateur, de voir les souvenirs du passé ressurgir avec lenteur et bonheur. Betty Bone est volontairement restée un peu abstraite dans ses illustrations, comme pour retracer le cheminement des pensées...
Le Drame du coucher expose l’ambiguïté -dans le texte bien entendu mais aussi dans la couleur des illustrations- des sentiments du petit Marcel qui aimerait bien que le baiser du soir de sa maman dure plus longtemps mais n’ose pas le lui dire de peur de lire la contrariété sur son visage.
Gilberte retrace le premier amour de Marcel, celui qu’il éprouve pour une jeune fille croisée par hasard lors d’une promenade. Les couleurs rouges, jaunes et vertes sont magnifiques.
Un joli album à offrir sans hésiter !

Lire l’article en ligne ...

© ÉDITIONS COURTES & LONGUES   |   Contact   |   Points de vente   |   Conditions générales de vente
Site réalisé par Mosquito et Paris-Beyrouth, Horaires cinémas, Lebanese fashion.